Montant du smic

Dans les coulisses de la réforme du Smic

Le Smic a trouvé sa place dans la société actuelle avec cette belle balance entre patron et employés. L’augmentation du Smic a mis en valeur les salariés avec l’élimination de quelque cotisation sociale et une grande réforme aux cotisations patronales. Notre analyse est à la suite !

Le charabia du Smic brut ou net

Il est déclaré qu’à partir du mois de janvier 2018, le taux horaire du Smic brut est de 9,88 euros de l’heure, pour une totalité de 35 heures par semaine, un salarié gagne environ 1 498,50 euros le mois. Mais cette somme est encore abattue par le coût de la cotisation sociale, avec 33 % à l’affiche, ce qui revient à 7,83 euros de l’heure pour le Smic net, donc avec les 35 heures de travail à la semaine, le salarié touche 1 188 euros par mois. Ensuite, ce taux dépend de chaque niveau du salarié, mais le plus haut avec un niveau IX, il aura 16,49 euros de l’heure. On vous accorde, une pause déjeuner de 30 minutes, et le treizième mois dépend des conditions internes de chaque entreprise. Vous pouvez dès maintenant faire une comparaison en ligne et définir votre cout horaire du smic suivant cette nouvelle réforme.

Un gain dans la partie du pouvoir d’achat

On a encore retouché la fiche de paye après la reforme du Smic en janvier dernier. Le gouvernement a pris la décision de modérer la cotisation sociale des salariés en éliminant quelques lignes. Voyons à la loupe la cotisation sociale. Tout d’abord, il y a la cotisation salariale avec un pourcentage de 33 %, il y a l’assurance-maladie, un accident de travail, la famille et la vieillesse, et une grande partie au chômage ainsi que le complémentaire de retraite. Puis, du côté du patron, la cotisation patronale, avec tous les détails que nous venons d’énumérer sous un taux un peu plus élevé, plus le frais des formations avec 42 % de votre salaire. Oui, mais ce taux datait de 1980, et aujourd’hui, la cotisation patronale est diminuée de 3,50 %, ce qui est juste une participation à l’assurance de travail. Sur le côté des salariés, on a éliminé la cotisation de chômage et celle de la retraite. Ce qui engendre un surplus de 2 % au salaire.

Alors, est-ce que le compte est bon ? Littéralement, oui, mais si on n’y ajoute le coût de carburant, le gaz et autres charges quotidiennes, ça demande une réflexion !

Réagissez !

Montant du SMIC

  1. 5 Sept. 2018Tous les salariés doivent toucher plus que le SMIC net21
  2. 4 Sept. 2018Le SMIC est valorisé cette année19
  3. 3 Sept. 2018Le SMIC de cette année face à son historique26
  4. 2 Sept. 2018Avez-vous compris votre fiche de paye ?21
  5. 1 Sept. 2018On touche au plafond du SMIC23
  6. 31 Août 2018Le taux SMIC crée une tension publique25