Blog finance : tout ce que vous ne devez pas manquer !

3 astuces pour réussir l'estimation d'un bien immobilier

Il existe assez de situations dans lesquelles il est essentiel de connaître la valeur de son appartement ou de sa maison à vendre. Ces situations se résument souvent à des divorces, à certaines démarches fiscales... Il s'avère important de savoir comment bien estimer soi-même la valeur de son appartement ou sa maison en quelques règles. Apprenez-en plus dans cet article.

Ne pas se focaliser sur le prix d'achat

La première règle que vous allez suivre est de ne pas vous focaliser sur le prix d'achat de votre logement. Au regard des fluctuations des prix qui sont sur le marché immobilier, le coût de l’immobilier peut changer. Vous pouvez trouver ici une source d'informations pour plus comprendre. De plus, il est souvent rare que l’état d’un bien immobilier soit identique à la date d’achat qu’à la date de revente. Il peut être amélioré à l'aide des travaux de rénovation faits. Au contraire, il peut être détérioré considérablement suite à d’éventuelles dégradations.

Connaître les prix du marché

Une autre règle pour que l’estimation de son bien immobilier ne relève du simple pari est donc d'avoir une parfaite connaissance des différents prix immobiliers au mètre carré actuellement sur le marché. Une maison vendue dans l’ignorance des fourchettes ou des moyennes de prix en vigueur sur le marché ne pourra être vendue. Pour cela, commencer par regarder les annonces immobilières des agents du domaine en ligne ou bien dans les agences à côté est un bon début.

Identifier les caractéristiques de la maison

Une autre règle est la modulation du prix selon les caractéristiques importantes. En fonction de comment le bien est une maison en lotissement, une villa, une maison mitoyenne, une ferme, une propriété, une fermette... Les critères d’estimation varient toujours. Il est nécessaire de tenir compte des moindres détails. Cela commence de l’environnement proche, de l'état, de la surface, du nombre de pièces, de la décoration, la présence de garages... et d'autres critères subjectifs parfois tels que l’atmosphère ou le charme.