Créer un compte bancaire sans salaire : quelques conseils

Divers

Généralement, les institutions financières exigent des justificatifs de salaire pour procéder à une ouverture de compte. Bien que ce ne soit pas régis par la loi. Ceci pour s’assurer de la crédibilité de la source de revenu du client, à cause de la délicatesse de leur service. Cette exigence décourage plus d’un non-salariés, désirant avoir un compte en banque. Êtes-vous dans la même situation ? Voici quelques conseils pour avoir un compte sans salaire.

Compte sans salaire : le choix de sa banque

Le choix de sa banque est très capital pour l’ouverture d’un compte sans salaire. Pour avoir un compte sans salaire, il est très important de se diriger vers une banque où les justificatifs de salaire ne sont pas obligatoires. À cet effet, les banques en ligne sont les mieux indiqué. Il ne suffit pas de se choisir n’importe quelle institution financière en ligne. Vous devez d’abord vous renseigner et voir celle qui est bien connu. Ensuite, vérifiez les services qu’il propose et faites le choix qui vous convient. Pour plus de détails cliquez sur e-bp2l.net. Assez souvent, Les banques en ligne vous épargne également les frais de dossier avec les délais de vérification d’informations. Elles offrent également des bonus et des cadeaux de bienvenue.

Les documents indispensable pour un compte sans salaire

Même si votre banque ne vous exige pas une fiche de paie, vous devez obligatoirement justifier votre existence. Pour cela, vous êtes tenu de présenter un document d’identification (carte d’identité) qui prouve que vous êtes une personne réelle. Vous devez aussi présenter un document attestant votre résidence. Il est à noter que certaines banques peuvent demander des documents complémentaires. Par exemple il voudra avoir une idée nette de votre source de revenus ou une preuve. Car tenant à leur image, ils doivent s’assurer de n’être pas mêlé à des fraude ou au blanchiment d’argent. Vous devez donc vous tenir pour fournir toute autre information ou documents complémentaires.